Contexte

L’Afrique est sans conteste le berceau de toute civilisation. Grâce aux prouesses scientifiques et aux réalisations de ses élites, elle a su construire un idéal de développement humain et de prospérité. Les principes et les coutumes d’antan sur lesquelles se reposaient l’harmonie et la cohésion sociale connaissent aujourd’hui des dérives conduisant à un mythe de la civilisation africaine. Les structures sociales de paix et de respect mutuel au sein de la famille, jadis socle du vivre en commun disparaissent  peu à peu sous l’essor d’un nouveau mode de vie basé sur les idéologies telle que le libéralisme ou le capitalisme ; poussant les hommes et les femmes à vivre en tant qu’individu libre sujet à l’arbitraire et aux abus. Et, malgré le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication aidant à rapprocher les êtres humains dans un monde aujourd’hui considéré comme un village planétaire, les valeurs morales croulent néanmoins sous la masse de nouvelles formes de principes liés au concept de « l’évolution des civilisations ». En cela, les jeunes constituent les cibles favorables et au premier plan, de la perte des civilisations.

La célérité des modes de communication, la libéralisation des jeunes hommes et femmes insoumis au dictat des principes considérés inadaptés et caducs d’une époque qui n’est pas la leur, la résurgence et la vulgarisation de fléaux jadis impropres à l’évolution et à la prospérité constituent un choc des civilisations sans précédent. Entre les vieux, dignitaires des valeurs culturelles d’un passé mitigé et les jeunes qui se veulent porteurs d’un avenir radieux sur des principes nouveaux, s’est installé un conflit de générations.

Se pose ainsi une dualité : qui sont fautifs et qui ne le sont pas ?

Si les jeunes considèrent que les lois et principes qui ont régi leurs pères sont caducs ou que ces derniers ont omis leurs obligations principales de pourvoir à leurs besoins les ayant conduit à cette situation désastreuse, les vieux considèrent toutefois que les jeunes ont perdu de vue leur priorité et n’ont pas suivi les enseignements qui leur ont été inculqués

Dans la quête d’une réponse à la question posée se confronteront des jeunes en équipes dans le cadre d’un tournoi où un débat opposera des idées et des arguments antagonistes.

FICHE D’EVALUATION

 

DISCIPLINES BAREME Notes
Présentation 10  
Versets coraniques et Hadiths 10  
Proverbes africains 10  
Citations philosophiques 10  
Valeurs morales et civiques 10  
Chiffres et Dates 10  
Techniques de Communication 10  
Emotions 10  
Eloquence 10  
Tenue vestimentaire traditionnelle 10  
Total 100