Présentation

L’Afrique est le berceau de toute civilisation. N’eût été la volonté impérialiste de colons mus par la convoitise des multiples richesses du continent, de créer des conflits et la division, l’Afrique aurait connu une développement sans précédent. Au-delà de son immense richesse naturelle, l’Afrique disposait d’un modèle économique et d’un système politique très organisé. Il devient alors impérieux de restaurer toutes ses valeurs afin de garantir aux générations futures un continent indépendant et prospère.

Médina Baye, ville la plus cosmopolite du continent et située dans la région de Kaolack, sera le point de départ des Etats-Unis d’Afrique.

Missions

Tous les africains doivent avoir connaissances des enjeux réels d’une Afrique Unie

Pour mettre sur pied les Etats-Unis d’Afrique, l’implication de tous doit être de rigueur afin d’éveiller un sursaut et un sentiment fort d’adhérer à une politique africaine commune. Les Etats-Unis d’Afrique ne sauraient être possible qu’à la condition que les africains eux-mêmes, s’approprient leur histoire commune pour un idéal commun.

Objectifs

L’objectif d’une intégration pleine et entière des peuples africains connaît actuellement de grandes réalisations sur le plan culturel notamment religieux qui sont arborées et doivent être consolidées, à savoir la relation de fraternité dans la religion qui prédomine sur les idéologies et courants de pensées étrangers. Un continent dépourvu de frontières et régi par une Constitution unique, sous l’économie d’un marché commun avec une monnaie unique est réalisable sans aucun doute. L’Afrique se prendra en charge dès lors qu’elle veillera sur ses propres intérêts.

Plan d’action

Pour entériner la décision de tout un continent de s’unir et de partager un commun idéal, il conviendra de s’asseoir autour de grandes tables de concertations et d’échanges sur les questions d’intégration et d’union africaine dans les domaines culturel, social, économique et politique.

Un panel verra le jour le Mardi 20 Novembre 2018 à Médina Baye pour discuter sur le thème : « L’Afrique aux Africains », citation d’un symbole d’intégration, Cheikh Ibrahima Niasse.